Outils pour utilisateurs

Outils du site


tuto:creer_son_propre_blog:choisir

Le choix de l'infrastructure

Ceux qui suivent les articles au jour le jour sur Fansub Streaming n'auront pas manqué de constater que mercredi dernier, un certain nombre de séries dites “traditionnelles” ont été supprimées. Ce qui a précipité cette suppression est la saturation du disque dur du serveur, je tiens à souligner que ces séries auraient été supprimées tôt ou tard, conformément aux nouveaux principes de Fansub Streaming: architecture indépendante très simple et économique permettant de découvrir de nouvelles séries grâce à HTML 5.

Au fil du temps j'ai remarqué que de manière générale les internautes deviennent de plus en plus passifs et “neuneus”: leeching renforcé sur bittorrent, moins de contributions sur Wikipedia, moins de blogs crées, communautés désertées, goinfrage via les sites de stockage de fichiers, désintérêt total pour Hadopi, les questions de vie privée, les conflits d'opérateurs-services et le concept “Minitel 2.0”, … confusion entre “web” et “internet” . Et à l'heure où l'accès intranet FAI mobile se répand, on va au devant de gros gros problèmes pour la santé du réseau des réseaux.

Ce que j'entends prouver avec Fansub Streaming, c'est que n'importe qui peut se créer et maintenir un tel blog, aussi bien techniquement que financièrement. Fansub Streaming, après tout, est le fruit de plusieurs années dans le milieu, il ne faut pas oublier que j'étais durant plus d'un an chez Over-Blog au début, qu'il y a eu des streams MPEG-4 ASP (DivX Web Player) puis Theora (HTML 5).. J'ai dans l'idée de promouvoir une communauté de blogs diffusant de l'animation en streaming HTML 5, sans pub, avec un grand respect pour les internautes et une réelle volonté de partager ses passions. Et dans cette optique, je vais développer sur plusieurs articles toutes les étapes nécessaires pour monter un blog tel que Fansub Streaming :-)

Première étape: le choix de l'infrastructure. Explications.

Le choix de l’infrastructure est important, car passer d'un modèle à un autre n'est pas facile et nécessite de devoir couper l'accès aux visiteurs le temps de la migration. Le choix de l'infrastructure se fait selon ses possibilités techniques et financières, proportionnelles au nombre de visiteurs possibles ou actuels. Pour un cousin de Fansub Streaming, on privilégiera 3 infrastructures:

L'hébergement maison

C'est la solution la plus “propre” d'un point de vue Minitel 2.0: votre blog est réellement chez vous, pas chez un autre, et vous avez le contrôle total sur la machine. Cependant, l'installation et la maintenance d'un serveur web maison demande des connaissances techniques et une haute stabilité de connexion. S'il existe des serveurs NAS incluant les services Apache, PHP et MySQL, nous allons plutôt nous concentrer sur la mise en place d'un bon vieux serveur LAMP (Linux Apache MySQL PHP) sur une distribution performante, stable et à jour: Ubuntu Server. La machine pourra être aussi bien un pc de bureau préparé pour cela qu'un pc portable type netbook ou un mini-pc Asus eeePC/MSI Wind/Zotac ZBox. L'intérêt par rapport à un serveur NAS est d'avoir un contrôle total sur le système inclus. Aussi, s'agissant le plus souvent d'accès ADSL à la vitesse d'émission faible, nous verrons comment calculer le nombre de streams et l'encodage des streams selon le nombre de visiteurs et la vitesse d'envoi qu'on veut consacrer :-)

L'hébergement mutualisé

Meilleur compromis entre budget et performances, et étant le plus simple moyen, l'hébergement mutualisé consiste à déléguer le stockage et la distribution de votre blog à un tiers, un hébergeur. Le plus souvent, vous disposez d'un accès FTP, d'un accès MySQL via l'interface PHPMyAdmin, et d'un contrôle restreint à Apache avec les fichiers .htaccess. De manière générale, les hébergeurs placent jusqu'à une centaine de sites web sur un serveur disposant d'une connectivité 100 ou 1000 Mb/s. Certains hébergeurs utilisent des serveurs séparés, d'autres des serveurs se connectant en interne à des serveurs dédiés au stockage (des filers), parfois ils utilisent un proxy inversé avec un système cloud interne, d'autres utilisent un serveur autonome musclé. Si la vitesse de connexion n'est plus un problème, on entre cependant dans la problématique des ressources utilisées et la confidentialité des données. On verra donc aussi comment préparer des solutions de secours en cas de pépin :-)

Le serveur dédié

Que cela soit votre propre machine hébergée (housing) ou une location, le serveur dédié combine les avantages des 2 autres infrastructures: contrôle total, protection des données et très haute vitesse. Et bien sûr, c'est la solution la plus chère, envisageable pour un fort trafic. Le plus souvent, le contrôle à distance du serveur se fait via SSH, qui donne un accès au shell (l'interface en ligne de commande) du serveur, mais il est aussi possible d'administrer via une interface graphique, comme NX/FreeNX. Mieux pour lire les captchas ;-)

Vous préparez votre serveur dédié comme si c'était un ordinateur à la maison, le serveur dédié a une connexion au moins 100 fois plus rapide qu'un accès ADSL et son statut est surveillé par une équipe sur place, automatiquement prévenue si le serveur se bloque et donc capable de le redémarrer à toute heure. Et tout comme le pc à la maison, vous êtes tenus de correctement sécuriser le serveur contre les intrusions et les attaques par déni de service ciblées. (les attaques distribuées DDoS sont le plus souvent détectées et bloquées par les routeurs de l'hébergeur, vu que c'est de l'UDP et pas du TCP, vous n'avez pas à vous en faire pour votre serveur web)

Dans les cas où nous n'avons pas besoin d'une usine web comme Apache, nous verrons aussi les autres serveurs web comme Lighttpd, Cherokee, Nginx,… Surtout pour un système de distribution de gros contenus, comme des streams.


Bien évidemment choisir l'infrastructure n'est que la première étape, mais c'est essentiel avant de passer à la suite :-)

tuto/creer_son_propre_blog/choisir.txt · Dernière modification: 2013-02-19 21:28 (modification externe)