Outils pour utilisateurs

Outils du site


tuto:creer_son_propre_blog:l_hebergement_maison

L'hébergement maison

Faites craquer vos doigts, on va installer un serveur web chez soi :-)

Déjà il vous faut… un ordinateur !!! :-p

Pour un blog perso avec une poignée de péquenots par jour, votre smartphone est théoriquement assez puissant pour cela. Traduisez: inutile de prendre le dernier sorti chez Alienware, les mini-pc ou portables de ce genre conviennent parfaitement (ils sont capables de faire tourner Windows 7, c'est pas un serveur basé Linux qui leur fera peur). Juste: stabilité de connexion oblige (et je parle même pas de pilotes wifi propriétaires à installer), branchez le en filaire sur votre modem-routeur.

Commencez par télécharger l'image ISO d'Ubuntu Server. Prenez l'édition la plus récente, et en 64 bits (sauf si le processeur de l'ordinateur sur lequel vous voulez installer le serveur est une vieille quiche en 32 bits, genre Pentium IV ou Athlon XP).

C'est une image CD, un peu moins de 700 Mo. Allez vous chercher de quoi boire pendant que ça télécharge et grave ;-)

Insérez le CD dans la machine, et lancez. Vous sera proposé le langage, le choix “Français” vous semblera le plus pertinent. Et choisissez “Installer Ubuntu Server”.

Par rapport à une Ubuntu Desktop, Ubuntu Server s'installe de façon bien plus basique, c'est tout au clavier. La première étape est donc le choix de l'agencement du clavier, laissez vous guider. (pour info, le type sera certainement fr:oss).

Écrans suivants: le nom de la machine, le fuseau horaire. Ensuite, on passe aux choses sérieuses: le partitionnement. Choisissez “manuel” et choisissez le disque dur sur lequel installer les partitions. Faites créer la table de partitions si besoin. Choisissez l'espace vide, et créez une partition “swap” de 2 Go (primaire, fin). Utiliser comme: Espace d'échange swap. Cette partition est nécessaire et maintenant l'espace restant pourra être plus facilement utilisé pour les autres partitions :-) Pour ma part, je passe tout sur une seule partition, dont le point de montage est / (il est possible et même recommandé de créer des partitions séparées pour /home).

Les partitions de données, toujours primaires, vous leur collez le système de fichier ext4 et pour la partition au point de montage /, vous lui collez l'indicateur d'amorçage. Quand tout est clair, confirmez le partitionnement.

Ensuite, l'installateur va vérifier les paquets présents sur le CD, établir une connexion réseau, et vous demander les informations utilisateur. Puis chargement des paquets, restez à côté car il vous demandera ensuite la “stratégie” de mise à jour: faites lui installer les mises à jour de sécurité automatiquement si vous n'êtes pas sûr de pouvoir vous en occuper tous les jours. Ensuite, il vous proposera de pré-installer des services. Cochez (barre espace) OpenSSH server, LAMP server et SAMBA file server. C'est pas cool la vie ? Il vous installe tout le nécessaire dès le début :-p (OpenSSH pour le contrôle depuis un autre ordi, LAMP: Linux Apache MySQL PHP, et SAMBA pour manipuler en toute facilité les dossiers depuis le réseau local).

Ne négligez pas le mot de passe superutilisateur de MySQL ! (attention si le clavier est en agencement anglais, essayez de taper “azerty” pour vérifier, si c'est pas ça plus tard alors ça sera “qwerty”) Et faites lui installer le gestionnaire GRUB (même si vous avez un autre système installé, GRUB le détectera).

Un redémarrage plus tard, vous obtenez ça: félicitations ! :-)

C'est le shell de votre serveur :-)

Si entre temps l'agencement clavier a été changé, tapez:

sudo dpkg-reconfigure keyboard-configuration

(sur clavier anglais, la lettre “a” c'est “q” )

On va commencer par mettre à jour le système:

sudo apt-get update
 
sudo apt-get dist-upgrade

ça peut prendre un peu de temps la première fois :-)

Puis on va installer quelques outils utiles:

sudo apt-get install links2 htop

Links2 (dérivé de Lynx) est un navigateur web en console, htop est un visualiseur de processus et charge.

On va commencer par vérifier si Apache fonctionne correctement :-) Entrez:

links2 127.0.0.1

Parfait :-)

Pour faire des changements dans la configuration d'Apache pour votre blog, éditez le fichier /etc/apache2/sites-available/default

On fait ça avec VIM:

sudo vim /etc/apache2/sites-available/default

VIM est un outil d'édition texte en ligne de commande, il n'est pas super compliqué à utiliser avec un peu d'habitude :-) (:q pour quitter, :w pour écrire, ..)

Par défaut, Apache va répondre la même chose quel que soit le host demandé (c'est le type VirtualHost *:80). Si vous voulez héberger plusieurs sites différents sur le même ordinateur, ça sera la chose à modifier.

DocumentRoot, vous l'aurez compris, c'est la racine du site. Les fichiers pour votre site sont à placer dans /var/www/

On va faire joujou :-) faites:

sudo vim /var/www/index.html

Le code HTML est assez simple à comprendre, on va se contenter de bousiller le fichier pour le fun ^_^

Insérez le bout de code suivant avant </body>:

<?php phpinfo(); ?>

Ensuite, renommez le fichier:

sudo mv index.html index.php

Et rouvrez le site avec Links:

links2 127.0.0.1

Apache et PHP fonctionnement bien ensemble, parfait :-) Recherchez dans la page la section mysql, et vérifiez que MySQL Support est “enabled”. Quittez Links pour revenir au shell.

Maintenant, on va faire joujou avec MySQL :-)

mysql -u root -p

Entrez le mot de passe superutilisateur pour avoir l'accès administratif à MySQL.

Si vous n'arrivez pas à vous connecter (genre il a été configuré par un mot de passe tapé en clavier agencement anglais), faites:

sudo dpkg -p mysql-server

(pour vérifier la version de MySQL)

sudo dpkg-reconfigure mysql-server-5.1

(pour reconfigurer MySQL, ici en version 5.1.x)

On va commencer par lister les bases de données existantes (ne pas oublier le point-virgule à la fin):

SHOW DATABASES ;

Et on va créer une base de données pour notre blog :-)

CREATE DATABASE blog;

Créer un utilisateur, ici blogueur:

CREATE user "blogueur"@"localhost";

Et lui donner un mot de passe:

SET password FOR "blogueur"@"localhost" = password('mot_de_passe');

Sans oublier de lui donner les droits qui vont bien sur la base de données qu'on a crée:

GRANT ALL ON blog.* TO "blogueur"@"localhost";

Sortez de l'administration de MySQL avec exit :-)

A présent, un peu de facilité pour administrer les fichiers de votre site: l'accès au dossier depuis le réseau local. Editons SAMBA:

sudo vim /etc/samba/smb.conf

Ajoutez ceci à la fin:

comment = Share directory /var/www
read and write = yes
locking = no
path = /var/www
guest ok = yes

Et donc comme ça vous avez accès au dossier /var/www via le partage de fichiers en réseau :-)

Histoire d'être sûr que le serveur utilise le dernier noyau et les configurations les plus récentes, on va redémarrer le bousin:

sudo reboot

(ou sudo shutdown -r now pour les puristes)

Il vous suffit plus qu'à télécharger WordPress et placer les fichiers décompressés dans le dossier /var/www.

L'étape suivante c'est l'installation de WordPress ;) Je vous conseille d'installer et vérifier WordPress AVANT d'offrir votre serveur en pâture au réseau mondial. Quand vous estimez que tout est prêt, ajoutez une redirection de port (port forwarding en anglais) dans votre modem-routeur “box” pour le port 80.

La suite dans un prochain article :-)

tuto/creer_son_propre_blog/l_hebergement_maison.txt · Dernière modification: 2013-02-19 21:28 (modification externe)